Guide météo voyage
Le Chili en Février

CL

Chili en Février

14 jours avec du soleil en Février
9 jours avec de la pluie en Février

Le mois de février au Chili est caractérisé le plus souvent par un temps ensoleillé et parfois variable.

On peut compter sur 14 journées ensoleillées mais il faut s'attendre à 32 % du temps menacé par de la pluie généralement très forte.

Pour ce mois de février, les températures minimales sont en moyenne de 11 °C et les maximales de 20 °C.

Temps le plus probable en Février 2020

Du 27 janvier au 2 février

Scénario n°1 :
Ensoleillé
97% de probabilité

14° Min
28° Max
35 km/h
Vent de Sud

Scénario n°2 :
Nuages et soleil
2% de probabilité

Min
19° Max
35 km/h
Vent de Sud
Du 3 au 9 février

Scénario n°1 :
Ensoleillé
97% de probabilité

13° Min
27° Max
35 km/h
Vent de Sud-Ouest

Scénario n°2 :
Nuages et soleil
2% de probabilité

19° Min
28° Max
35 km/h
Vent de Sud-Ouest
Du 10 au 16 février

Scénario n°1 :
Ensoleillé
100% de probabilité

14° Min
28° Max
30 km/h
Vent de Sud
Du 17 au 23 février

Scénario n°1 :
Ensoleillé
100% de probabilité

14° Min
27° Max
30 km/h
Vent de Sud
Du 24 février au 1 mars

Scénario n°1 :
Ensoleillé
95% de probabilité

14° Min
27° Max
35 km/h
Vent de Sud-Ouest

Scénario n°2 :
Averses ou pluie intermittente
2% de probabilité

17° Min
25° Max
35 km/h
Vent de Sud-Ouest

Scénario n°3 :
Nuages et soleil
2% de probabilité

18° Min
27° Max
35 km/h
Vent de Sud-Ouest

Villes principales

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Juin
Juil
Août
Sep
Oct
Nov
Déc
Santiago
Valdivia
Punta Arenas
Arica
La Serena
Concepción
Iquique
Voir les autres villes
Défavorable
Peu favorable
Favorable
Très favorable

Trouvez une autre destination

Infos pratiques

Langue
Espagnol
Monnaie
Peso chilien
Papier
Passeport
Durée du jour
14h14
Heure locale
Décalage horaire
-04h00 (Paris)

Voyagez en vidéos

Figaro Nautisme

Carnet de voyage

Valparaiso, havre de paix au Chili

C’est le port de la Mer du Sud pour tous ceux qui naviguaient et qui naviguent encore entre les océans Atlantique et Pacifique - les Cap Horniers - et ceux qui embouquaient le Détroit de Magellan. Pour la marine à voile, c’était l’escale obligatoire et salutaire après le passage éreintant du Cap Horn, ou la pénible traversée du Détroit de Magellan - souvent après une navigation de près de trois mois depuis l’Europe.

Lire l'article